Le top 5 des LMS opensource

Posted by Eric Mathez in BLOG, Non classé | 0 comments

LMS open source issus du monde de l'éducation

Lors d’un précédent article consacré au choix d’un LMS nous avions exclu de notre étude les LMS open source en promettant de revenir sur le sujet.

Comme chaque année les salons Learning Technologies et  Elearning Expo qui se sont succédés ces deux derniers mois ont permis de rencontrer une partie des acteurs  concernés et nous vous proposons aujourd’hui de dresser un panorama des forces en présence. Le tableau ci-dessus a été réalisé sur la base du guide « LMS choisir sa plateforme » édité par la FFFOD et des informations trouvées sur les sites internet de ces solutions.

Quand on parle de LMS (Learning Management System) Open source, il faut d’abord rappeler que les logiciels open source sont des programmes informatiques dont le code source est distribué sous une licence permettant à quiconque de le lire, le modifier ou le redistribuer. Les fonctionnalités et les nouvelles versions sont développées de manière collaborative : plusieurs développeurs, répartis partout dans le monde, participent à la création, l’amélioration et l’évolution du programme, en suivant des règles et un processus d’approbation défini. Un LMS Opensource dépendra donc de sa communauté de développeurs qui sera d’autant plus grande que le LMS est utilisé par un grand nombre d’entreprises, d’universités ou d’institutions.

Les LMS open source ont d’abord séduit les universités. Celles-ci disposent d’équipe informatiques qui peuvent personnalisés ensuite les fonctionnalités et le look de l’interface.

Mais ces institutions ont des besoins moins sophistiqués que les entreprises. Longtemps ces LMS n’ont servi que de plateforme de dépôts des cours des enseignants au format powerpoint et les autres fonctionnalités (évaluations, forum, statistiques sur les apprenants) étaient rarement utilisées.

Avec le succès de Facebook, les étudiants ont préféré faire circuler les cours et interagir avec les enseignants via les réseaux sociaux. L’arrivée des Massive Open Online Course (MOOC) au début de la décennie a changé les choses.

D’abord avec l’arrivée d’un nouvel acteur Open Edx fondé par les prestigieuses Université de Harvard et du MIT (Massachusetts Insitute of technology), qui avec un budget de plus de 60 millions de dollars a développé un LMS nouvelle génération qui a su séduire de nombreuses institutions dans le monde dont France Université Numérique qui compte plus de 1, 5 millions d’inscrits et a déjà distribué plus de 400 MOOC.

Conscient des bouleversements qu’allait entraîner les MOOC dans leur pédagogie les institutions universitaires se mirent à en demander plus aux  plateformes open source qu’elles utilisaient  jusque-là (Moodle, Claroline)

Côté formation continue, la révolution MOOC a régénéré l’e-learning pour déboucher sur le digital Learning . Certaines entreprises  voulant se lancer à moindre coût et sans dépendre des solutions propriétaires, se sont alors naturellement tournées vers les LMS open source.

Si l’open source séduit côté budget, il nécessite aussi des compétences informatiques pour pouvoir installer, paramétrer et personnaliser la solution. Aussi des consultants et sociétés sont apparus proposant cette prestation. D’autres acteurs du marché proposent aussi sur la base des LMS open source des plateformes clés en main facilement personnalisables. Nous citerons certains d’entre eux dans le descriptif des solutions ci-dessous.

MOODLE

D’abord créé en 1999 au sein de l’université australienne de Curtin, Moodle a été lancé comme LMS open source en 2002.Son développement est actuellement coordonné par Moodle HQ, une entreprise australienne de 50 développeurs financée par un réseau de 84 Partenaires partout dans le monde. Moodle est aujourd’hui le LMS Open source qui bénéficie de la plus grande communauté de développeurs avec à la clé plus de 1536 modules qui permettent de personnaliser la solution.

La dernière version  (3.6) a été lancée le 28 février dernier elle permet des tableaux de bords plus intuitifs et gérer les data (RGPD).

Une version Moodle for business plus spécifiques au besoin des entreprises devrait voir le jour prochainement.

Partenaires Moodle

 Solution clé en main sur base Moodle

OPEN EDX

EdX a été fondée en mai 2012 par le Massachusetts Institute of Technology et l’université d’Harvard5 pour concurrencer Coursera sur le marché des MOOC. La solution  Open edX a volontairement été développée en open source afin que les institutions universitaires du monde entier puissent facilement et à moindre coût l’utiliser. La neuvième version d’Open edx, baptisée Ironwood  a été lancée le 22 mars 2019

Partenaire Open edX

Solution clé en main sur base Open edX

CANVAS

Lancé en 2011 par la société Instructure Canvas basée à Salt Lake city , la solution open source est utilisée par plus de 3 000 écoles,  université , institutions essentiellement en Amérique du Nord. En France Canvas est utilisé par Unow

CHAMILO

Le projet Chamilo fut lancé en 2010 par une partie de la communauté des développeurs du logiciel Dokeos et les origines du code remontent à l’an 2000, avec le lancement du projet Claroline. Chamilo connaît un développement rapide notamment en amérique du sud.

Partenaire Chamilo

CLAROLINE

Crée en 2001 en Belgique , Claroline a été avec Moodle un des pionniers des LMS Open source et a connu rapidement le succès dans le monde francophone. Elle est aujourd’hui  traduite en 35 langues et utilisée dans plus de 5 000 institutions à travers plus de 100 pays dans le monde. La 12 ème version du LMS Claroline Connect a été lancée en 2018.

Ce panorama des LMS open source est centré sur les solutions issues du monde universitaire. Aussi nous consacrerons prochainement un article à Totara, un LMS crée lui dès l’origine pour les besoins des entreprises.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.