Viewing posts categorised under: BLOG

Avec les Learning Battle Cards : Disruption de l’ingénierie de formation dans un contexte international

Posted by Eric Mathez in BLOG, Non classé | 0 comments

Les LBC ou Learning Battle Cards Quand on s’occupe de formation à un niveau « Corporate », l’on est souvent confronté à l’OBLIGATION de concevoir des dispositifs de formation applicables à tous les pays/entités – on retrouve ces dispositifs classifiés sous la rubrique « compliance » ou « réglementaire ». Ce sont souvent des dispositifs qui ne provoquent pas l’enthousiasme du public cible.  

Le top 5 des LMS opensource

Posted by Eric Mathez in BLOG, Non classé | 0 comments

LMS open source issus du monde de l'éducation Lors d’un précédent article consacré au choix d’un LMS nous avions exclu de notre étude les LMS open source en promettant de revenir sur le sujet. Comme chaque année les salons Learning Technologies et  Elearning Expo qui se sont succédés ces deux derniers mois ont permis de rencontrer une partie des acteurs  concernés et nous vous proposons aujourd’hui de dresser un panorama des forces en présence. Le tableau ci-dessus a été réalisé sur la base du guide « LMS choisir sa plateforme » édité par la FFFOD et des informations trouvées sur les sites internet de ces solutions.  

Learning technologies 2019 : toujours plus de digital

Posted by Eric Mathez in BLOG, Non classé | 0 comments

Learning Technologies Porte de Versailles Hall 2 Le iLearning Forum, qui se tenait chaque année fin janvier Porte de Champerret, a pris en 2018 le nom de Learning Technologies suite à son rachat par Closer Still Media. L’édition 2019 s’est tenue les 30 et 31 janvier derniers dans le Hall 2 du parc des expositions de  la Porte de Versailles. Plus de place, pour plus d’exposants et de conférences afin accompagner le fort développement du digital learning, et c’est bien la dimension digitale qui a dominé cette année.  

La plateforme Born to Learn s’arrête

Posted by Eric Mathez in BLOG, Non classé | 0 comments

  Start-up Born to Learn Born to Learn fondée en 2016 par Philippe Malbrunot avait pour ambition de faciliter la recherche de formation pour les entreprises. La start-up basée à Le Bourget-du-lac en Savoie  avait développé une market place ou les organismes de formation pouvaient se référencer pour présenter leurs offres. Les différents fonctionnalités de la plateforme permettaient  aux entreprises de trouver, comparer et obtenir des devis afin de choisir la formation correspondant à leurs besoins.  Au démarrage le référencement était gratuit avec une commission pouvant aller jusqu'à 1% du montant du devis puis le modèle économique avait évolué en 2017 avec un abonnement mensuel et une commission de 8% sur les formations achetées via la plateforme. L'offre rassemblait plus de 5 000 formations proposées par 300 organismes de formation partenaires. Le mail annonçant la fin de la plateforme évoque des difficultés humaines et techniques qui auraient conduit à la décision de stopper là cette belle aventure.    

Choix d’un LMS : opterez-vous pour du sur-mesure ou une solution standard ?

Posted by Eric Mathez in BLOG, Non classé | 7 comments

Infographie du TOP 5 des LMS 2018 Au moment de choisir un LMS (Learning Management System) difficile de s’y retrouver parmi les dizaines de solutions proposées par le marché. On peut néanmoins structurer celui-ci en 4 catégories suivant les besoins de l’entreprise :

  • Les solutions propriétaires leaders qui offrent des réponses complètes et personnalisables,
  • Les solutions propriétaires standard qui couvrent les besoins basiques,
  • Les solutions open sources, ouvertes et gratuites mais qui nécessitent d’avoir en interne des compétences informatiques pour pouvoir les déployer et les personnaliser,
  • Les solutions MOOC (Massive Open Online Course) nées de la révolution numérique dans l’enseignement supérieur qui permettent de gérer un grand nombre d’apprenants mais avec des fonctionnalités encore limitées.
Les solutions MOOC (Edx, Canvas) et une majorité de solutions open source (Moodle, Claroline) sont issues du monde l’enseignement. Bien qu’ayant de nombreux atouts, elles ne sont pas toujours adaptées aux exigences du monde de l’entreprise, et nous les étudierons lors d’un prochain article.
  • Les solutions propriétaires leaders
Si votre objectif est de former plusieurs milliers de salariés en intégrant différents parcours et avec des contraintes particulières (déclinaisons linguistiques, parcours très personnalisés), vous trouverez sans doute la réponse à votre besoin parmi les LMS propriétaires leaders du marché. Leurs clients sont principalement des grands groupes et des multinationales. Pour faire une comparaison facile avec le monde du textile, ces plateformes proposent du « sur mesure » avec de nombreuses possibilités d’adaptation et de personnalisation, alors que les solutions standard sont plutôt dans le « prêt à porter » avec moins de fonctionnalités mais à des prix beaucoup plus abordables. Les tarifs de ces solutions comprennent des coûts fixes, généralement une license et des frais de démarrage couvrant la personnalisation et la formation à la plateforme, et des coûts variables qui pourront s’étager de 10 à 25 € par utilisateurs suivant la volumétrie ou les fonctionnalités activées. L’échange avec leurs commerciaux vous fera comprendre qu’à moins d’un budget d’au moins 20 000 € à investir vous ne les intéressez pas vraiment, et ils n’hésiteront pas vous renvoyer vers les solutions standard. Depuis maintenant 4 ans le FFFOD, le forum des acteurs de la formation digitale, publie chaque année son guide «LMS et MOOC  Comment choir sa plateforme » qui croise un questionnaire de 220 questions envoyées aux éditeurs pour attribuer à chaque plateforme une note de 1 à 5 sur les critères suivants : pédagogie, design et ergonomie, technique, suivi et reporting, déploiement, services. Sur la base de ce guide, nous avons réalisé l’infographie ci-desssus qui rassemble les résultats obtenus pour les plateformes LMS propriétaires leaders déclarant plus de 3 millions d’utilisateurs (Cornerstone, Saba, Crossknowledge, Onlineformapro, FuturSkill).
  • Les solutions LMS standard
Si vous êtes une entreprise ou un organisme qui souhaitait mettre en place une formation à distance avec quelques dizaines ou centaines d’apprenants, vous aurez sans doute intérêt à vous tourner vers des solutions standard, qui vous permettront de faire vos premiers pas en digital learning sans trop de risques et pour des coûts raisonnables. Les solutions dont nous allons parler vous permettront de couvrir l’essentiel des besoins classiques en matière de formation à distance.  

Ce qu’il fallait retenir du iLearning Forum 2017

Posted by Eric Mathez in BLOG | 1 comments

Salon iLearning forum 2017

iLearning forum 2017

Deux mois avant le salon Solutions RH et son extension E-learning expo, le iLearning Forum, qui se tient chaque année fin janvier Porte de Champerret, permet de faire le point sur l’état de l’art du E-learning et de la formation à distance. En déambulant dans ses allées on pouvait faire les constats suivants  :
  • On parle moins des MOOC, plus du Micro Learning et du Mobile Learning
Alors que lors des deux précédentes éditions les Massive Open Online Courses (MOOC) et leur déclinaison privative les Small Private Online Course (SPOC) occupaient les conversations et se voyaient consacrer plusieurs conférences, ils semblent aujourd’hui s’être fondus dans le paysage. Pas de représentants des spécialistes du MOOC à l’exception du stand de Learn Assembly. Les tendances seraient plutôt au Micro Learning et au Mobile Learning avec la promesse de  pouvoir se former partout et avec des grains pédagogiques réduits à quelques minutes, grâce aux tablettes et aux smartphones. Particulièrement utile pour des forces de ventes ou des techniciens sur le terrain.  

Les plateformes e-learning et l’enseignement

Posted by Eric Mathez in BLOG, Non classé | 4 comments

Infographie sur les LMS réalisée par e-m consulting Si l’irruption des  Massive Open Online Courses (MOOC) dans l’enseignement au début de la décennie a fait naître des plateformes techniques comme edX, Coursera ou France Université Numérique, les fonctionnalités qu’elles proposent sont proches de celles utilisées pour les formations ouvertes et à distance (FOAD). Les Learning Management Sytem (LMS) ont émergé dans la formation professionnelle lors du décollage du E-learning il y a une quinzaine d’année. Gestion individualisée des apprenants et des ressources pédagogiques, validation des connaissances, autant de fonctionnalités qui intéressent les entreprises et le monde de l’enseignement. Aussi est-ce assez naturellement que depuis des années les plateformes du e-learning proposent leurs services aux universités et écoles.  

FUN, FutureLearn, iversity, Miriada X, le dynamisme des plateformes européennes de MOOCs

Posted by Eric Mathez in BLOG, Non classé | 7 comments

les chiffres clés sur les plateformes de MOOCs européenne

Infographie sur les plateformes européennes de MOOCs académiques

En Europe, la production de MOOCs s’accélère D’abord, rappelons qu’en 2014, au moins 18 millions de personnes ont suivis 2 400 cours, mis en ligne par 400 universités dans le monde. En octobre 2015, ce sont près de 400 nouveaux MOOCs qui ont été proposés au public. Même si la période de rentrée justifie une présence soutenue, ces chiffres reflètent une production de MOOCs très active. Après avoir faire le point sur les plateformes américaines de MOOCs, zoomons maintenant sur l’Europe. Pas de nouveaux entrants sur ce marché, mais les acteurs déjà présents ont fortement étoffé leur offre pour séduire toujours plus d’inscrits.  

Coursera, Edx, Udacity : Le point sur les plateformes américaines de MOOCs

Posted by Eric Mathez in BLOG, Non classé | 6 comments

Infographie des plateformes de MOOC US

Infographie des plateformes de MOOCs américaines (Coursera, Edx, Udacity)

Nouvelle levée de fonds record, développement vers l’Asie et multiplication des parcours credentials pour Coursera Fin octobre, Coursera a annoncé la participation d’EDBI, organisme d’investissement pour le développement économique de Singapour, à son capital. Cette participation d’EDBI s’élève à 61.1 millions de dollars. Coursera entend se développer en Asie, où se déjà trouve plus qu’un quart de ses utilisateurs. En 2013, la National University of Singapore (NUS) et la Nanyang Technological University (NTU) avaient noué des partenariats avec Coursera et proposé une douzaine de cours accessibles depuis le monde entier. Des programmes ont également été proposés plus spécifiquement aux singapouriens avec l’Infocomm Development Authority of Singapore (IDA). Singapour, considérée comme un pôle de connaissances exigeant et de haute qualité, est donc une zone stratégique de développement de Coursera en Asie, dont les marchés indiens et chinois sont prioritaires pour la compagnie.  

Les chiffres clés du digital

Posted by Eric Mathez in BLOG | 0 comments

Depuis une vingtaine d’années les ordinateurs sont rentrés dans les foyers français. 82 % des personnes de 12 ans et plus ont au moins un ordinateur à la maison et 36 % d’entre elles en possèdent même plusieurs.